Votre panier

Votre panier est actuellement vide

Continuer mes achats

Laine Mérinos vs coton / synthétique

Pourquoi nous avons fait le choix du 100% laine mérinos

Pas si coton...

Jusqu'à la révolution industrielle, la plupart des vêtements étaient faits en laine. À la la fin du XVIIIème siècle, l'invention des fileuses et tisseuses mécaniques va faire exploser la production des tissus en coton.

Avec la seconde guerre mondiale, le coton s’impose : apparaissent alors les premiers t-shirts, popularisés par les soldats américains. En 1950 il représente plus de 70% des fibres utilisées dans le textile. Cette fibre végétale, douce et belle d’aspect, facile à blanchir et pouvant être produite en grande quantité à faible coût, deviendra le socle de l’industrie de l'habillement émergente.

C'est ainsi que nous nous sommes tous habitués à porter des chemises et sous-vêtements en coton. Cette fibre est pourtant loin d'être idéale : elle absorbe mal l’humidité, sèche lentement, et les bactéries et odeurs associées s'y développent facilement…

Bien que végétale, sa production pose également des problèmes écologiques et humains majeurs: elle nécessite beaucoup d'espace, de pesticides, d’eau, et de main d'oeuvre pas toujours très bien traitée malheureusement...

Le plastique c'est fantastique?

Nylon, polyester, polyuréthane, polyamide, élasthanne, acrylique… le synthétique va supplanter le coton dans les années 1970, jusqu'à représenter aujourd'hui 65% des tissus. 73% si on ajoute les tissus fabriqués chimiquement à partir de cellulose (viscose, Lyocell, Tencel, etc...).

Ces nouvelles matières présentent en effet de nombreux avantages pour les industriels: elles sont faciles à produire, abondantes (dérivées de pétrole), et coûtent bien moins cher que les fibres naturelles. Le grand public, de son côté, plébiscitent ces tissus modernes, fins, doux et robustes. Dans le sport, la capacité du synthétique à sécher rapidement en a vite fait une fibre incontournable.

Mais avec des décharges qui débordent de vêtements non biodégradables, et des océans contaminés par les micro-plastiques rejetés par les machines à laver, les fibres synthétiques sont aujourd'hui considérées comme l'une des principales sources de pollution plastique.

Autre défaut, et pas des moindres: si vous transpirez vous sentirez vite le vestiaire de gym...

Le retour de la laine

Si elle ne représente aujourd'hui plus que 1% des vêtements du fait de son prix et de sa rareté, la laine semble revenir en force depuis une dizaine d'années.

Il faut dire que la laine d’aujourd’hui n’est celle d’hier, lourde et piquante. Le mérinos en particulier! Ses qualités naturelles ont en effet pu être sublimées par des techniques de fabrication innovantes. Ainsi, les vêtements en Mérinos Absolu Bénî sont non seulement doux, toujours secs, thermorégulants, anti-odeurs, mais ils sont également aussi robustes et faciles d'entretien que le coton ou le synthétique.

Si certaines marques n’hésitent pas à mélanger le mérinos avec d’autres fibres moins coûteuses, chez Bénî, nous faisons le choix de ne pas diluer les qualités exceptionnelles de cette laine.

Le 100% Mérinos Absolu est pour nous inégalable!

Regardons de plus près...

La fibre de laine mérinos, véritable miracle de la nature, est le fruit d’une longue évolution qui a permis à ces moutons de s’adapter à des climats variés aux températures extrêmes. Le résultat : une fibre très fine, à la structure extrêmement complexe, qui lui confère ses multiples propriétés. En comparaison les fibres végétales ou synthétiques font pâle figure...

Prenons sa propriété de thermorégulation par exemple. Elle s'explique tout d'abord par sa capacité d’isolation. Les fibres de laine retiennent un grand volume d’air grâce à leurs alvéoles internes et à leur nature ondulée. La laine mérinos, du fait de sa finesse, est celle qui présente le plus de frisures (ondulations), jusqu’à 60 par cm. Ce coussin d'air constitue une excellente couche isolante entre notre peau et le froid ou la chaleur de l'extérieur.

La seconde explication est liée à un phénomène physico-chimique complexe. La laine produit de la chaleur lorsqu'elle absorbe de l'humidité, et réciproquement. Ainsi, si vous sortez d'une pièce chaude pour aller à l'extérieur, la laine capte alors la vapeur d'eau de l'air et vous gardera au chaud. En résumé, elle fonctionne comme une climatisation réversible naturelle.

Qui dit mieux?